voici comme Christian Seger, prothésiste dentaire, facilite au quotidien ses travaux de presséeLe facteur humain restera essentiel en technologie dentaire. L'expertise, les compétences et le jugement esthétique du prothésiste seront toujours indispensables au travail en laboratoire. Cependant, les individus ne sont pas toujours parfaits - et sont donc parfois source d'erreur.

C’est là que la technologie et les solutions logicielles intelligentes entrent en jeu. Elles permettent de minimiser les risques ainsi que d’améliorer la fiabilité des processus et des résultats. Ces aspects entrent également en jeu dans les domaines conventionnels tels que la technique de pressée.

Fours de pressée avec fonction de pressée entièrement automatisée

Prothésiste dentaire basé au Liechtenstein, Christian Seger est toujours ouvert aux innovations. Depuis quelques temps, il utilise une innovation technique qui facilite la procédure de pressée et la rend plus tolérante aux déviations. Il s’agit de la fonction de pressée entièrement automatisée (FPF), caractéristique des fours de pressée EP 3010 et EP 5010.

Découvrez ce qu’il en pense.

Monsieur Seger, quel est votre avis sur le nouveau Programat EP 5010 et sa fonction FPF lorsque vous l'avez utilisé pour la première fois ?

Christian Seger : Nous connaissons la technologie de pressée d’Ivoclar Vivadent depuis plus de 15 ans. Il nous fut donc facile de nous habituer au nouveau Programat EP 5010. Au début, j'ai été surpris par l'affirmation selon laquelle les temps de transfert courts n'étaient plus aussi importants avec la FPF qu'avec la technologie précédente. De même, le calibrage exact du four de chauffe pour le chargement du cylindre ne semble plus aussi crucial qu'auparavant. Je me souviens que, dans le passé, ces points étaient particulièrement soulignés lors de notre formation. Ils étaient considérés comme indispensables pour obtenir de beaux résultats de pressée.

Quels ont été vos premiers résultats ?

Christian Seger : Les premières pressées ne se sont pas déroulées comme prévu : il y a eu des fissures dans le cylindre. Cependant, la source d'erreur a été rapidement identifiée : nous avions utilisé par erreur un revêtement obsolète et déconseillé pour la technique FPF.

Résultat obtenu avec la fonction de pressée entièrement automatisée (FPF)

Il y avait une deuxième raison à nos problèmes : nous avions utilisé le mauvais temps de mélange pour le nouveau matériau de revêtement (IPS PressVest Premium) en continuant à mélanger le matériau pendant 2 minutes au lieu des 1,5 minutes recommandées. Les conséquences n'ont pas été longues à apparaître. Cependant, une fois que nous avons opté pour le nouveau matériau de revêtement et commencé à utiliser le temps de mélange approprié, tout s’est déroulé sans encombre. Nous avons depuis obtenu d'excellents résultats de pressée. Il suffit juste de respecter le mode d’emploi.

Quels sont les avantages de la fonction FPF (Fully automatic Press Function) ?

Christian Seger : En ce qui concerne les restaurations, j'apprécie tout particulièrement la grande précision d’ajustage et le bel état de surface. L'utilisation du four de pressée est extrêmement simple et conviviale avec la fonction FPF. Le processus s'exécute de manière totalement automatique. Le dialogue entre l'utilisateur et la machine, ou l'interface utilisateur, est encore plus simple et pratique qu'auparavant.

Cinq critères à prendre en compte lors du choix d'un four dentaire

Que fait exactement la FPF ?

Christian Seger : La FPF utilise une approche totalement nouvelle - même si le fabricant recommande toujours de réaliser toutes les étapes préparatoires (préchauffage du cylindre, temps de transfert, etc.) comme d’habitude. Cependant, le système est plus indulgent si l’un ou l’autre aspect n’est pas effectué de manière absolument conforme aux spécifications. La technologie FPF compensera les légères différences.

Fonctionnement facile et intuitif

Une fois le programme démarré, le capteur mesure et évalue en permanence la consistance de la céramique pressée. Le logiciel reconnaît le moment où la céramique est devenue suffisamment fluide et a atteint un état idéal pour la pressée. À ce stade, le processus de pressée entièrement automatisé est lancé. Si la température du cylindre était trop basse lors de son transfert du four de chauffe au four de pressée, cela n'affecte plus le processus de pressée. La technologie FPF compense automatiquement l'écart de température. Le cylindre continue de chauffer jusqu’à ce que les paramètres corrects soient atteints. Ce n'est qu'alors que le processus de pressée démarrera correctement. De cette façon, les erreurs d'application peuvent être largement évitées.

En résumé, que pensez-vous de la fonction de pressée entièrement automatisée ?

Christian Seger : Les utilisateurs n'ont plus besoin de suivre les instructions aussi méticuleusement qu'auparavant, sauf lors de la mise en revêtement. Dans certaines circonstances, le processus de pressée est encore plus rapide qu'avant. En ce qui concerne la couche de réaction et la précision d’ajustage, les résultats de pressée sont impressionnants. En un mot, le processus de pressée est plus facile, plus rapide, plus confortable et plus tolérant qu'auparavant. Appuyez simplement sur le bouton FPF et laissez le four faire le reste. Je n'ai plus besoin de penser au matériau que j'utilise ni de trouver le programme approprié. C'est un grand pas en avant dans la technologie de pressée. Je suis impressionné par la FPF et je ne peux que la recommander.


Vous avez des doutes sur la bonne façon d'étalonner votre four? Alors vous êtes au bon endroit. Ces questions sont souvent posées par les prothésistes dentaires : pourquoi les fours en céramique doivent-ils être étalonnés? De quelle manière? Quelle est la meilleure méthode? Vous trouverez les réponses dans cet article. Dans cette checklist, nous avons indiqué les points les plus importants pour l'étalonnage.

Téléchargez-la maintenant!

 

Christian Seger

A propos de l’intervenant :

Christian Seger a grandi à Vaduz / Liechtenstein. Il a suivi une formation de prothésiste dentaire dans un cabinet dentaire au Liechtenstein de 1986 à 1990. Il a ensuite trouvé un emploi de prothésiste dentaire. À partir de 1991, il a travaillé pendant plusieurs mois dans un laboratoire dentaire à Londres, puis dans des laboratoires à Berne et à Zurich (Suisse). En 1995, il ouvre son propre laboratoire dentaire à Triesen / Liechtenstein.

 

Programat et IPS e.max sont des marques déposées par Ivoclar Vivadent AG.
IPS e.max est un dispositif médical de Classe IIA / CE0123 fabriqué par Ivoclar Vivadent AG. Vous êtes invités à lire attentivement les instructions figurant dans la notice qui accompagne ce dispositif médical ou sur l'étiquetage. Ce dispositif médical n'est pas remboursé par les organismes d'assurance maladie. La gamme de produits peut varier selon les pays.